Quelle place occupe la médina dans la ville de Marrakech ?

Marrakech

La ville de Marrakech est subdivisée en deux : l’ancienne ville qui porte aussi le nom de « médina » et la ville nouvelle qui englobe tous les nouveaux quartiers modernes de la cité ocre. La Médina est le point central et historique de la ville rouge, elle s’étend sur près de 600 hectares et compte parmi les plus grandes médinas du Maroc et serait la plus peuplée d’Afrique du Nord. À la fois raffinée et urbaine, elle est le résultat de sa construction sur un terrain totalement vierge au 11e siècle. À la base, la médina était construite à des fins militaires et servait aussi de marché. Au 12e siècle on y rajouta une casbah afin de protéger son enceinte des multiples attaques des tribus berbères venant du Haouz. C’était une manière d’asseoir véritablement la puissance de la dynastie Almoravide. Au fil des années et des dynasties, les remparts de la médina évoluèrent, l’un des résultats c’est que de nouvelles portes y ont été rajoutées.

Actuellement, les murailles de Marrakech https://charm-chic.yolasite.com/ s’élèvent à environ 8 ou 10 mètres et sont construites sur une distance de plus de 19 kilomètres. Depuis 1985, la Médina a fait son entrée sur la liste très sélecte du patrimoine mondial de l’UNESCO. La Médina a également évolué au gré des tendances sociologiques. En effet, l’engouement pour les Riad, qui sont des maisons traditionnelles marocaines construites autour d’un patio central, a fait augmenter le prix du mètre carré au sein de la Médina. Ce phénomène au sein de la Médina a poussé les familles modestes à s’en aller de là, afin de s’installer au-delà des remparts de Marrakech.

Par contre, au sein de la Médina on observe le phénomène contraire, c’est-à-dire une densification de l’habitat, malgré les nombreux départs. La Médina n’en devient pas encore un musée, mais ce lieu bénéficie largement du succès touristique croissant de la ville de Marrakech. La Médina reprend des couleurs et se redynamise grâce aux jeunes qui s’y installent de plus en plus. On compte en moyenne plus de 40 000 artisans installés dans la médina, ils y travaillent et sont répartis dans les différents quartiers organisés en thèmes de la médina. C’est ainsi que chaque année, des millions de touristes se bousculent dans les dédales de la Médina, afin d’acquérir des trésors de l’artisanat traditionnel marocain, faits par des mains expertes.