Quelques étapes de la fabrication des pneus en Guadeloupe et ailleurs

penus guadeloup

La fabrication de pneus en Guadeloupe voir sur le site Vos Penus http://www.vospneus.fr/  ou ailleurs n’est pas aussi facile que l’on pourrait le penser. En effet, chaque pneu est constitué de plus de 200 éléments qui sont répartis en quatre catégories différentes. Chacun des éléments, qu’il soit naturel, chimique ou issu d’un mélange a sa propre utilité dans la fabrication et la qualité du pneu. La fabrication de la gomme est la première étape du processus de construction du pneu, la gomme permet de faire des couches internes et externes, ensuite on passe à la construction de la carcasse, qui dure environ 6 minutes pour un pneu de moto, mais peut atteindre 4 heures dans le génie civil. Les carcasses de pneus sont dotées d’une étiquette grâce à laquelle on peut suivre le pneu tout au long de son cycle de vie. Après cela on peut ajouter la bande de roulement comprenant des présculptures dont les extrémités sont soudées après avoir chauffé la bande pendant 5 minutes à 60°C.

Il faut savoir que tout au long de ces étapes, la pâte est collante, malléable et fragile ce qui pousse l’opérateur en charge à prendre des précautions particulières comme porter des gants, se servir de moules particuliers, le traitement des sols, le port de chaussures spéciales. L’objectif est d’éviter les poussières qui pourraient s’insinuer entre les multiples couches du pneu, la propreté est un aspect important de la fabrication des pneus en Guadeloupe et ailleurs. Il est vrai que toutes ces opérations semblent faciles à la lecture, mais pour les accomplir les opérateurs font une formation de 3 mois environ et ils ne deviennent « opérationnels « et efficaces qu’après 1 an de pratique.

Le résultat de toutes ces manipulations avec la gomme est ensuite placé dans un moule, extrudé, le moule contient des sculptures et les trous sur sa coquille. Les trous permettent à l’air de s’échapper pendant la cuisson. Au centre on retrouve une membrane qui gonfle à une pression de 16 bars et qui permet au pneu de se galber. La cuisson du pneu en Guadeloupe ou ailleurs, elle-même occupe 1/3 du processus, soit environ 10 à 15 minutes pour un pneu de moto et va jusqu’à 12h pour un pneu de véhicule poids lourd. Le pneu est ensuite sorti et continue de cuire hors presse pendant le rester du temps. Ces informations sont très générales, car le vrai secret de fabrication d’un pneu réside dans sa composition, mais aussi dans les astuces d’assemblage qui ne sont pas toujours dévoilées.