Le Kirghizistan, une destination de choix pour retrouver la forme

kirghizistan

Ornant une partie des terres de l’Asie centrale, le Kirghizistan est un pays niché en pleine altitude qui possède un écosystème varié. Les alentours de ses citadelles possèdent des paysages à couper le souffle, parsemés de sentiers propices à la randonnée.

Une évasion à travers les étendues montagneuses de cette contrée constitue un incontournable pour un rendez-vous avec le bien-être et la santé, notamment à Karakol et ses environs. Encadrée par les innombrables pics du Tian Shan, Karakol est la destination phare des amoureux de la vie sauvage asiatique, surtout pour ses végétations luxuriantes et ses sites naturels renfermant un biotope authentique. Au cœur de la ville de Karakol, les vacanciers commenceront par une visite de l’agglomération et de ses monuments pour s’acclimater et pour se dégourdir les jambes avant le grand périple. Ils prendront ensuite le chemin qui mène vers le lac Issyk-Koul et s’y attarderont un moment pour une baignade inoubliable dans les eaux chaudes de la vallée Altyn Arashan.

Sur place, tout un programme chargé de plaisir et de détente attend les villégiateurs afin de sentir le vrai dépaysement tout au long de leur traversée.

Une balade inoubliable au cœur des merveilles de Karakol

Situé à environ six heures de route de la capitale kirghize, Karakol est l’itinéraire phare pour s’immerger dans un endroit édénique en pleine montagne. Cette citadelle de la province d’Issyk-Koul est un lieu de charme qui fera le bonheur des bourlingueurs qui effectuent un voyage au Kirghizistan. Ils seront sidérés par la magnificence des bâtisses qui enjolivent les rues de la ville, ne citant que la fameuse Église Orthodoxe russe. Ils ne manqueront pas de faire un détour au parc zoologique de Karakol pour découvrir la faune locale, comme les ours, les loups ou les chameaux.

Après leur petite flânerie, les visiteurs rejoindront les sentiers de randonnées des montagnes pour revitaliser leurs corps et se fondre dans la nature. Ils continueront leur chemin jusqu’au lac Issyk-Koul, à 1 600 mètres d’altitude. Aux abords des rives, ils apprendront plus sur le quotidien des Kirghizes en se rapprochant de l’un des Yourtes des éleveurs qui s’installent sur place. Les inconditionnels de la bonne cuisine seront ravis de goûter aux spécialités kirghizes, telles que le Bechbarmak ou l’Oromo.

Se laisser emporter par le bonheur dans les sites thermaux du Kirghizistan

Une fois que les touristes se seront accoutumés à la vie en montagne, ils partiront vers le lac Ala Kul et ses puits d’eaux chaudes. Les sportifs invétérés seront aux anges en franchissant les pentes abruptes de la gorge d’Altyn Arashan. Un endroit extraordinaire qui séduit dès le premier regard grâce à ses nombreux arbres qui couvrent la quasi-totalité de la localité. Au village d’Ak-Suu, les villégiateurs pourront demander leur chemin pour aller vers les sources thermales d’Altyn Arashan. Avec de la chance, ils feront le trajet à cheval après avoir négocié avec un des villageois d’Ak-Suu. Le bien-être se ressent enfin une fois que les baladeurs arriveront sur les sites d’eaux chaudes. Ils plongeront dans un univers de rêve en effectuant une petite baignade dans les points d’eaux curatives d’Altyn Arashan.

De plus, selon les récits, l’abondance du radon et du sulfure d’hydrogène dans ces eaux procure des effets bénéfiques pour le corps humain. Ces éléments permettent également de traiter les maladies gastro-intestinales et les systèmes musculo-squelettiques.